10 idées pour un Noël slow !

Classé dans : FAMILLE, PARTAGER | 0

Les fêtes de fin d’année invitent une atmosphère singulière propice au partage en famille. Une période qui fait souvent écho à nos souvenirs d’enfance au pied du sapin… Pour conserver l’enthousiasme de Noël avec nos yeux d’adulte et profiter intensément de cette réunion familiale festive, on s’inspire de quelques touches slow.

le-hygge1. Être présent(e) à chaque instant.

Pleinement relié à ses sens – écouter attentivement quelqu’un, se concentrer pleinement sur le goût de tel plat – on capte les choses avec instinct, à l’écoute de son ressenti,  sans intellectualisation automatique. Chaque moment se vit ainsi plus intensément, en oubliant l’analyse, le jugement. Ralentir la cadence est aussi une voie à explorer pour s’ancrer dans l’instant présent. En faisant preuve de plus de lenteur dans ses gestes par exemple, on peut se rendre compte que l’on est plus appliqué, plus concentré sur ses actions. Pour vivre l’instant présent, on s’encourage également à s’éloigner de toute distraction digitale. Nul besoin de jeter un œil sur son smartphone en plein repas de Noël. On partage un moment en étant “entier” et on profite de ses proches.

Une expérience : pour se recentrer sur l’instant, on écoute sa respiration. On se concentre sur le rythme de son souffle. Inspiration… Expiration…

2. Préparer un délicieux repas.

Avec des produits locaux et de saison, on se glisse avec plaisir en cuisine. Tout se joue lors de l’écriture du menu. On peut prévoir des recettes nécessitant des fruits et légumes de saison et on favorise les productions locales. On fait le marché, on se rend dans une AMAP (association pour le maintien d’une agriculture paysanne), on commande des paniers paysans livrés près de chez soi en point relais… ou peut-être que l’on va directement récolter quelques fruits et/ou légumes dans son jardin. On fait au mieux pour être en accord avec ses valeurs et cuisiner des plats savoureux. Bien manger stimule les papilles et éveille une ambiance chaleureuse à table.

Une expérience : pour apprécier les produits sélectionnés, en les cuisinant on prend le temps de sentir leur délicieux parfum, d’observer leur(s) jolie(s) teinte(s), de les toucher en percevant leur texture et leur volume, d’écouter les sons produits lorsqu’on les tranche ou qu’on les épluche, de les goûter avec gourmandise.

pine-1119202_12803. Faire entrer la nature dans son logis.

On prélève quelques matériaux naturels pour réaliser une déco authentique. Après les fêtes, on pourra redonner à la nature ce qu’on lui aura emprunté. Lors d’une promenade, on ramasse des pignes de pin, des écorces, des brindilles, des feuilles et autres, qui seront disposées sur la table et/ou au pied du sapin. On fait avec ce que l’on a, avec ce que l’on trouve pour créer une ambiance cosy. On développe ainsi sa créativité et on reste connecté à la nature en cette période hivernale.

Une expérience : réaliser une couronne de Noël avec des éléments naturels. On commence par créer la structure, un cercle fait de branches souples, puis il ne reste plus qu’à y disposer des feuillages, des pignes et autres pour l’habiller.

5-diy-noel4. Proposer une activité insolite.

Tout en restant dans la simplicité et dans le plaisir d’être juste ensemble, on peut chercher à ajouter une touche de fantaisie. N’oublions pas qu’envisager sous un nouvel angle, l’ordinaire peut facilement prendre des airs extraordinaires. On peut penser à proposer un un jeu de mime propice à la franche rigolade, la lecture d’un conte, une promenade vivifiante et bien d’autres.

Une expérience : on se relie à son âme d’enfant pour trouver une idée qui ponctuera agréablement ce Noël en famille.

5. S’échanger des mots d’amour et de tendresse.

De vive voix ou par écrit, on s’échange des mots de bienveillance. Sur de simples bouts de papier, on peut noter une phrase ou un seul mot et en dédier un à chaque personne autour de la table. Un sentiment, une qualité, une valeur… un message. “Créatif/ve”, “Prendre le temps”, “Voir le monde”… On se lance !

Une expérience : oser dire que l’on se sent bien, que l’on est heureux de partager ce moment, laisser parler son cœur peut-être avec pudeur.

6. Préserver la magie de Noël.10-idees-pour-un-noel-slow-2

On (re)donne du sens à Noël, en préservant son côté féérique. Une décoration scintillante, une table traditionnelle accueillant de délicieux plats cuisinés, peut-être des chants de Noël comme ambiance musicale de fond et une boisson chaude et un biscuit pour le père Noël.

Une expérience : on se souvient de ce qui faisait la magie de Noël lorsqu’on était enfant et on s’en inspire.

7. Privilégier la qualité à la quantité.

Une intention valable à bien des niveaux, notamment à propos de nourriture (slow food face au fast-food), pour réduire le surplus et se concentrer sur l’essentiel. En ce qui concerne les cadeaux de Noël, on pense qualité plutôt que quantité pour éviter la surconsommation. On choisit un cadeau “solide” et durable, on sélectionne soigneusement ce présent et on apprécie pleinement ce qui est offert.

Une expérience : proposer qu’on nous offre peu de cadeaux, voire un seul. Pourquoi pas ?

8. Recycler au maximum.

Arrive une première phase de choix des emballages. Tant au niveau des emballages alimentaires que cadeaux, on réfléchit aux meilleures options. On choisit par exemple le plus d’aliments “bruts” (les fruits et légumes entre autres) nécessitant un simple sac en tissu ou des bocaux (céréales en vrac entre autres) et on emballe ses cadeaux sans acheter le papier habituel. On utilise un papier journal que l’on peut customiser, des boîtes que l’on a peut-être en stock (une boîte à chaussures par exemple) ou encore du tissu. On compte sur sa créativité pour personnaliser ses emballages et les embellir. Certains emballages sont ainsi durables, pour les autres on recycle ! Si on le peut, on pense à composter certains des déchets produits notamment lors du repas.

Une expérience : emballer un cadeau avec du tissu et le ficeler avec une cordelette de jute. Un joli rendu !

9. Se prendre dans les bras.

Prendre quelqu’un dans ses bras. Un geste profond pour se rapprocher de l’autre. Certains couverts d’une pancarte “câlins gratuits” proposent d’enlacer des inconnus dans la rue. A Noël, quel plaisir de serrer contre soi ses proches.

Une expérience : se prendre dans les bras pendant quelques secondes en prolongeant l’étreinte.

10-idees-pour-un-noel-slow10. Plus que Noël, savourer la saison, la fin de l’année.

Le calendrier nous indique qu’une année se termine. On prend le temps d’assimiler l’année encore en cours. Les événements marquants, les plaisirs simples, les idées insolites, les projets naissants… On laisse libre cours à ses pensées. Puis on s’extrait un moment de la bulle des fêtes de fin d’année pour sortir, sentir l’air froid sur son visage, observer les couleurs de la nature en cette saison. Malgré l’esprit cosy et les températures froides, on n’oublie pas que la vie se passe aussi – et surtout – à l’extérieur.

Une expérience : se promener un soir sous les étoiles…

Partager l'article :
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *