Les animaux nous font du bien

Classé dans : BIEN-ÊTRE | 0

A priori, nul besoin d’études scientifiques pour savoir qu’en passant la porte de sa maison le “bonjour” enthousiaste de son chien fait un bien fou ! Pourtant, il est intéressant de creuser le sujet pour apprendre notamment que le risque d’AVC est diminué de 40% chez les propriétaires de chat(s) (selon une étude américaine de l’université du Minnesota)…

“Il faut remonter à une période reculée dans l’histoire des hommes pour trouver les prémices d’une relation privilégiée entre des animaux et des peuplades nomades, bien avant les débuts de sédentarisation de notre espèce. Des recherches tendent en effet à montrer qu’il y a 33 000 ans, des peuplades ont développé un début de relation étroite avec des chiens sauvages descendants des loups. […] Dès lors, les liens sociaux privilégiés entre certaines espèces et Homo sapiens n’ont cessé de s’étoffer, à tel point que le chien est par exemple qualifié de nos jours de «meilleur ami» de l’homme. Cependant, d’autres espèces occupent elles aussi une place privilégiée à nos côtés depuis également plusieurs millénaires. De façon bien sûr non exhaustive, on peut citer les chats, les chevaux, les oiseaux ou encore les grands singes. ” (Agence Science-Presse)

“Selon différentes études, les propriétaires de chiens ont une tension plus basse, des niveaux de cholestérol inférieurs et des risques de maladies cardiovasculaires réduits par rapport aux personnes qui n’ont pas de chien. Ils auraient également 34% plus de chances de pratiquer une activité physique régulière. Les enfants qui grandissent en compagnie de cet animal ont moins de risques de souffrir d’allergies. Le chien apporte aussi sa dose de bonne humeur, stimulant la production de dopamine et sérotonine chez l’être humain. ” (Santé magazine)

animaux-bien-etre-2Les chats auraient un pouvoir antistress et la compagnie des poissons serait grandement apaisante. On nous apprend notamment que “Le psychologue Alan Beck a montré qu’un aquarium dans le cabinet d’un dentiste conduit les patients à éprouver à la fois moins d’anxiété et moins de douleur (des mesures étaient réalisées à l’aide d’échelles d’évaluation). Certains auteurs ont décrit des effets anxiolytiques de l’aquarium supérieurs à des séances d’hypnose… ” (Cerveau & Psycho)

Les oiseaux ont également des effets relaxants et les chevaux sont énergisants : “Leur taille et leur force peuvent intimider, mais les chevaux cachent des pouvoirs énergisants excellents pour la santé. C’est pour cette raison que de nombreux centres s’en servent dans leurs thérapies. Travailler avec un cheval réduit la production de l’hormone du stress, et l’activité physique qu’ils procurent est bénéfique de tous les points de vue.” (Santé magazine).
l

“Ce que révèlent les études scientifiques :

– Selon une étude australienne, les propriétaires d’animaux ayant eu une attaque ont deux fois plus de chance de survie que ceux qui n’en ont pas.

– Les enfants élevés avec un petit animal suceraient beaucoup moins leur pouce, se montreraient plus sociables et maîtriseraient mieux leurs colères.

– Une étude publiée par le très sérieux British Medical Journal (nov. 2005) montre que posséder un chien dans les premières années de sa vie permet de réduire le risque d’asthme, de rhinite et d’allergie.

– Selon une enquête menée entre 1996 et 2001 en Chine, en Allemagne et en Australie, sur trois continents différents donc, les propriétaires d’animaux de compagnie auraient une meilleure santé que les autres. En conséquence, ils rendraient en moyenne de 15 à 20 % moins souvent visite à leur médecin…

– Selon la même enquête, un animal entraîne une diminution de l’ordre de 50 % de l’incidence des problèmes mineurs de santé.

– Et d’après des tests réalisés en France par des médecins orthopédistes, le ronronnement du chat (vibrations à basse fréquence entre 25 à 50 hertz) aide à consolider des fractures. Et, selon certaines études, accélère le processus de cicatrisation et la création de nouveaux tissus. ” (Magazine avantages)

Les animaux de compagnie nous font naturellement du bien ! Par ailleurs, il existe aussi des techniques de médiation animale comme l’équithérapie.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *