Goûtez aux fleurs comestibles !

Classé dans : CUISINE, PARTAGER | 0

Elles sont belles et en plus elles se mangent. Les fleurs comestibles mettent de la couleur et du pep’s dans nos assiettes !

La bourrache
Ses fleurs étoilées (voir image principale) sont d’un bleu intense. Déposez des fleurs de bourrache sur vos salades pour les décorer, ou préparez-les en beignets. Pensez aussi à réalisez des glaçons floraux qui feront de l’effet !

Le soucis
Ses fins pétales orange, une fois séchés, décoreront et parfumeront vos plats.

Les fleurs de courgette
Pour préparer de délicieux beignets aux fleurs de courgettes (Recette du Journal des femmes) :
– Un bouquet de fleurs de courgettes (environ 10 à 12 fleurs)
Pour la pâte à beignet :
– 1 œuf
– 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
– 15 cl de lait
– 125 g de farine
– Huile pour friture
Préparer la pâte à beignet : battre l’œuf, incorporer la farine et l’huile, puis le lait sans cesser de remuer. Laisser reposer une heure à température ambiante.
Laver les fleurs de courgettes et enlever le pistil qui se trouve au milieu en prenant soin d’ôter en même temps la queue.
Faire chauffer l’huile de friture dans une casserole ou friteuse.
Pour finir, tremper les fleurs dans la pâte et les plonger dans la friture pendant 2 à 3 minutes. Les retourner sur l’autre face lorsqu’ils commencent à dorer, les égoutter sur du papier absorbant et déguster.

Les personnes qui ont lu cet article se sont aussi intéressées à :  Slow school : les lois naturelles de l'enfant

l
Le coquelicot

On le déguste notamment en infusion. Les infusions de coquelicot sont indiquées pour les troubles du sommeil.

La violette
On en fait un délicieux sirop ou on dépose ses pétales sur une salade de fruits par exemple.

On pense aussi aux capucines (qui apporteront un peu de piquant à vos préparations), au pissenlit (feuilles et fleurs se mangent), à la mauve, aux pensées, aux marguerites… Certaines de ces fleurs s’épanouissent peut-être dans votre jardin. Les autres se trouvent facilement en nature. Pour cette récolte sauvage, veillez à choisir soigneusement votre lieu de cueillette. Pour être certain(e) de vos choix floraux faites appel à un professionnel ou plongez-vous dans un livre botanique.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *