“Lentement” un poème inspirant

Classé dans : S'INSPIRER | 1

Quelques mots pour laisser infuser la slow life… Un texte de Hervé Naillon extrait de “La minute poétique” du magazine Fémininbio.

l
Lentement

Le temps venait, je lui donnais tempo
Lent à souhait, choisissant le champ,
Posant un pas, faisant note de cela,
Gravant en sable, des doigts, un chant,
Les signes naissaient avec l’enfant.

Il posait une armada de coquillages,
Galets bien sages en ponctuation,
Donnant respiration à mes mots,
Posés en plage pour un éphémère tentant
Celui du temps pris sur le temps courant.

L’esprit riait de ces beaux mots,
Qui tentaient la vague venante,
La vague répétée et montante,
Mangeuse de mots dans peu de temps,
Et pourtant, l’enfant posait mes points,

Virgules et circonflexes de pierres vivantes.
L’enfant avait du temps, un temps tentant.
Un temps vivant, à compter les nuages,
Les voir dragons ou bien oursons,
A suivre une course sans engagement.

Cette lenteur éphémère posait langueur,
Donnait aux rêves un espace géant,
Un tout délaissant l’urgent d’hier,
Un tout tentant de vie au ralenti,
Un temps posé en coquillage,

Sur les mots doux de ce message,
Où un enfant faisant bon usage
De pierres er pacotilles brillantes,
donnait au temps son goût d’éternité.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *