Comment le fait de ralentir rend plus efficace ?

Classé dans : S'INSPIRER | 0

Comment le fait de ralentir nous rend plus efficace au quotidien ? C’est ce que je vous propose de découvrir dans cet article, preuves à l’appui ! Vous allez prendre conscience du fait que la vitesse peut nuire à votre lucidité et à votre créativité et découvrir à quel point la slow life nourrit l’efficacité en même temps qu’elle permet de prendre soin de soi.

Par l’alternance de temps forts et de temps faibles, pour un équilibre sur le long terme

Dans l’effervescence quotidienne, nous avons tendance à “être à fond” et ce en permanence. Le problème ? C’est seulement lorsqu’on arrive à bout de souffle, que l’on est épuisé, que l’on prend conscience des effets néfastes de ce rythme effréné principalement sur notre santé et sur nos relations.

Et si vous placiez l’endurance au cœur de votre équilibre ? Il s’agit là de réaliser l’importance d’alterner les temps forts et les temps faibles pour se préserver sur le long terme. C’est Gilles Vernet, dans son livre Tout s’accélère, qui parle des bénéfices récupérateurs des cycles à travers l’alternance des rythmes. Ainsi, en mêlant actions dynamiques et plus passives vous allez améliorer votre efficacité d’une part en renforçant votre vitalité (votre énergie physique et psychique) et d’autre part en vous offrant des temps faibles qui sont souvent les plus productifs. N’a-t-on pas les meilleures idées sous la douche ? 🙂

Par le fait de privilégier la qualité à la quantité, pour se recentrer sur l’essentiel

En faire toujours plus et toujours plus vite. Un crédo qui nous pousse au bout de nos limites et qui nous procure régulièrement un sentiment de frustration et d’insatisfaction en courant sans cesse après la charrue et en vivant en permanence le sentiment de manquer de temps. Le problème ? En multipliant les tâches à la chaîne, on fait la plupart de ses actions à la va-vite.

L’excès est souvent contre-productif. En réduisant ses tâches (notamment en faisant la part des choses entre les véritables obligations et urgences, et puis le reste) on en vient à prendre plus de soin dans leur réalisation. L’amour de la belle ouvrage en faisant une chose à la fois, en prenant le temps nécessaire au bon accomplissement de telle ou telle action permet de la traiter pleinement plutôt que de devoir y revenir plus tard pour cause de traitement à la va-vite. Privilégier la qualité à la quantité, bien faire les choses, permet en ce sens de gagner du temps et ainsi de renforcer son efficacité.

Par la valorisation du temps productif, pour mieux cibler son énergie

En permanence dans l’action, peu importe nos rythmes biologiques (notamment liés au besoin de repos) nous avançons et nous nous activons en mode automatique. Le problème ? Nous ne respectons pas notre propre rythme qui nous invite pourtant à alterner les temps forts et les temps faibles.

Bien se connaître, cela passe notamment par le fait de repérer de façon générale nos moments de latence et de pleine énergie au cours de la journée. Certains sont par exemple du matin, d’autres du soir. L’idée est d’adapter dans la mesure du possible les tâches à réaliser en fonction de son niveau de vigilance. Mieux vaut par exemple être pleinement alerte pour la gestion d’un dossier important et s’y consacrer au moment où l’on est le plus en forme plutôt que de le traiter après le déjeuner durant la digestion… En repérant les moments où vous êtes le plus productif, vous allez ainsi pouvoir décupler votre efficacité.

Les personnes qui ont lu cet article se sont aussi intéressées à :  5 images pour ralentir en douceur...

Par le fait de prendre soin de soi, pour garder la forme

Avec un planning surchargé, prendre du temps pour soi n’est pas envisageable. Pourquoi est-ce que l’on prendrait du temps pour soi alors que l’on a tant à faire… Le problème ? A force de s’oublier, de se faire passer en dernier, on en vient à malmener notre bien-être global ce qui peut avoir des répercussions diverses sur notre santé et sur notre moral.

Prendre soin de soi est essentiel pour être au mieux de ses capacités et évoluer de façon constructive au quotidien. Ces espaces-temps partagés ou en tête-à-tête avec soi-même permettent de se ressourcer, d’enrichir sa créativité, de booster sa confiance et de renforcer son potentiel positif. Autant de clés nécessaires pour gagner en efficacité au quotidien. Il s’agit là de préserver sa bonne forme mais aussi de se faire plaisir en mettant à l’honneur ses priorités.

Par la quête de sens, pour cultiver l’enthousiasme

Dans la myriade de choses à faire, nos actions peuvent perdre de leur saveur et devenir de simples tâches à cocher sur une liste. Le problème ? Nous perdons le plaisir de faire les choses voire même nous nous éloignons du sens de nos actions.

En prenant soin de vous, en privilégiant la qualité à la quantité, en alternant les temps forts et les temps faibles vous allez prendre du recul par rapport à votre quotidien. Cette prise de recul est nécessaire pour ajuster votre mode de vie, faire le point et être en cohérence avec vous-même. Vous laissez ainsi la place à la lucidité et à la créativité pour donner du sens à vos tâches, à vos actions, à vos projets. Et n’est-on pas plus efficace lorsque l’on est porté par l’enthousiasme ?

Et vous, comment le fait de ralentir vous a fait gagner en efficacité ?

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *