Le Slowtourisme, un retour à soi pour les vacances

Classé dans : EXPLORER | 0

Et si les vacances étaient un temps précieux pour ralentir ? Au revoir planning infini et trajets multiples. Favorisez votre bien-être intérieur pour vous et vos proches en optant pour le slowtourisme !

Cet article est un article-invité écrit par Audrey de L’Atelier bucolique.

Les vacances sont le moment idéal pour se réapproprier son temps. Parfois, peut-être par une forme de gourmandise, certains vont vouloir faire de nombreuses activités, visiter une multitude de lieux. Or ces formules de vacances trop rythmées et trop organisées, ne vous permettent pas de vivre intensément le moment présent. Sous la quantité d’activités à réaliser pour optimiser la totalité de la journée, on passe alors à côté de ses proches.

Le Slowtourisme : être présent et connecté à son environnement

Vous souhaitez devenir un voyageur responsable et vous connaissez certainement la notion de tourisme durable. Parmi toutes les formules existantes dans l’univers des voyages écologiques, voilà celle que je préfère : le slowtourisme. Le slowtourisme est une formule de vacances qui vous permettra inévitablement de vous déconnecter du reste du monde afin d’être le plus possible centré sur le moment présent. Préparez vos bagages minimalistes et votre trousse de toilette écologique. Puis choisissez la destination qui vous fait rêver ! Êtes-vous plutôt montagne, rivière, plage, ville culturelle ou campagne ?

Préparer ses vacances « slowtourisme » ?

Lors du choix de votre destination, il est évident qu’un cadre nature et champêtre serait optimal pour réussir vos vacances slow. Choisir une vallée pour réaliser un séjour en slowtourisme est à mon avis, parfait. Mais l’aventure des vacances où on prend le temps de vivre peut se vivre finalement un peu partout ! Je vous invite à découvrir les écobalades culturelles citadines que je propose sous forme d’article sur le blog de L’Atelier Bucolique. Par exemple, lors d’un séjour en Corse, j’ai réalisé une écobalade dans la belle ville d’Ajaccio.

Comment se passse un séjour en slowtourisme ?

Tout d’abord, il y a quelques principes de base à mettre en place et à respecter tout au long du séjour. Ces réflexes sont indispensables ! Activer le mode avion et se permettre d’être en « slowtech » la durée du séjour en fait partie. C’est-à-dire qu’on évite au miximum le téléphone, le portable, la télévison, la wifi. Au revoir les écrans, les réseaux, les appels extérieurs ou toutes connexions qui nous mettent à nouveau en lien avec le stress du quotidien. On débranche tout. Aussi, on se coupe des informations ou du journal télévisé pour éviter toutes sources d’angoisses supplémentaires. Vous savez bien que les chaînes d’informations relatent de nombreuses informations et images rarement positives.
Une fois le « mode avion » activé sur votre lieu de vacances, il est temps de revenir à vous et au moment présent. Votre rythme ralentit et vous êtes plus serein. Le slowtourisme, c’est le temps de prendre le temps. L’idée par exemple, de se réapproprier les sens tels que l’odorat, la vue, l’ouïe, le toucher … Alors prenez de grande inspiration et humez l’odeur du sable chaud ou des plantes aromatiques. Contemplez l’horizon, les nuances de couleurs dans la nature. Écouter les bruits de la forêt, le chant des oiseaux. Arrêtez-vous lors d’une balade pour carresser l’écorce d’un arbre et fermez les yeux. Qu’il est doux de se simplifier la vie, de s’émerveiller et de ralentir !

Audrey de L’Atelier Bucolique

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 18
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *