Un regard serein sur votre année 2016 !

Classé dans : BIEN-ÊTRE | 0

Des pensées, des émotions, des expériences, des idées, des visages… Offrez-vous une bulle de lenteur, le temps d’un retour sur l’année qui s’achève.

Et si avant de penser aux projets pour 2017 on revenait sur l’année 2016 ? Noël faisant place au Jour de l’an, c’est l’occasion de faire le point sur le vécu de cette année. Avec sérénité, on se souvient de faits singuliers, de découvertes, de choix, d’obstacles à franchir, de plaisirs simples qui nous ont enchanté, secoué, transformé, marqué, émerveillé… On prend le temps d’extraire l’essence positive ou plus précisément constructive de chaque souvenir émergeant.

Comment s’y prendre ?
– S’installer confortablement dans un endroit calme et concentrer ses pensées sur l’année 2016.
– Faire suivre un carnet et coucher sur le papier des souvenirs (des expériences, des ressentis et autres).
– S’allonger et fermer les yeux le temps d’une relaxation durant laquelle on laisse défiler cette année comme un film. On visualise, en spectateur/trice, quelques images, quelques situations vécues.
– Regarder un diaporama qui témoigne de vacances, de moments en famille, d’instants à part… Quelques souvenirs en images de cette année.
Et la liste n’est pas exhaustive !

Où se poser ?
Chez soi dans son canapé, dans un café, sur un banc, dans le train, en nature… On trouve un lieu où se recentrer. Un endroit calme en tête à tête avec soi-même, un lieu convivial où échanger sur le sujet avec un proche, ou encore un lieu passant selon l’atmosphère que l’on recherche pour rassembler ses souvenirs et ressentis. Car au-delà des images, des situations qui reviennent en mémoire, on s’intéresse aussi aux ressentis associés. Nos émotions en disent long sur notre personnalité, sur notre rapport aux autres, à la vie et sont donc de précieuses clés pour intégrer son vécu et se projeter sereinement. Une heure, une matinée, une journée, le “bilan” personnel de l’année peut même s’étaler sur quelques jours.

regard-positif-sur-2016-3Quelles questions pour mieux cibler ?
– Si je devais retenir 5 moments de mon année 2016 ?
– Qu’est-ce que j’ai appris cette année ?
– Quelles ont été les bonnes surprises ?
– Qu’est-ce qui m’a fait éclater de rire ?
– Quel(s) trait(s) de ma personnalité a/ont évolué ?
– Quels petits plaisirs ai-je découvert et adopté ?
– Qu’est-ce que je retiens de mon année en famille, en couple, au travail ?
– Quels obstacles ai-je surmonté ?
– Quelles nouvelles pistes s’offrent à moi ?
– Quels moments m’ont contraint à gérer mes émotions ?
– Quelles situations ont éveillé mon âme d’enfant ?
– Quels changements ai-je intégré à ma vie ?

On peut ensuite pousser un peu plus loin ses réponses en se demandant, selon les questions, ce que cela nous a apporté, ce qu’on souhaiterait améliorer dans sa vie, ce qu’on a ressenti à tel moment, ce qu’on veut changer, ce que l’on tient absolument à faire en 2017…

Quel fil conducteur ?
Petite astuce pour approfondir ce “bilan” de l’année 2016, procéder par domaine de vie : on peut tracer un tableau à trois colonnes  en précisant pour chaque ligne “famille”, “couple”, “loisirs”, “travail”, “bien-être”, “vacances”, “rencontres” et autres. Une colonne est donc destinée à ces domaines, la seconde peut être consacrée à des souvenirs par domaine, la dernière aux “leçons” ou en tous cas aux éléments constructifs tirés de ces souvenirs et aux éventuelles évolutions à apporter.
On peut aussi remonter le temps en se concentrant successivement sur le mois de janvier, de février, de mars… Un bon moyen de travailler sa mémoire en se rappelant de la teneur de chacun des mois de 2016.

Quelques inspirationsregard-positif-sur-2016-2
– On note en gros caractère sur un carnet, une ardoise ou sur son agenda, un mot ou une phrase positive symbole de l’année 2016 et à retenir pour l’année suivante.
– On réalise un tableau illustrant son année : sur une toile ou une grande feuille, on assemble des photos, on écrit des mots qui font sens pour soi, on dessine, on note les titres de livres ou de chansons qui nous ont marqué… On crée une compilation !
– On “cartographie” (technique du mind mapping) son année 2016 en se concentrant sur les points qu’on souhaite voir évoluer. On commence à se fixer des objectifs pour 2017. C’est en prenant conscience au fur et à mesure de ce qui nous convient, de ce qui nous apporte du bien-être que l’on peut initier l’année suivante en étant plus cohérent(e) avec soi-même.
– Pour transformer le possible ressenti mélancolique lié à la fin de l’année, on imagine une continuité… Après tout, ce n’est que le calendrier 2016 qui se termine !
– Un exercice pour “se charger” de positif : on se concentre sur un souvenir particulièrement agréable, puis on inspire profondément pour renforcer ce ressenti positif dans son corps et on expire longuement en cherchant à le diffuser dans chaque zone.

Et pour que ce temps d’écoute de soi se pare d’autant plus de fraîcheur et de légèreté, on lâche prise et on s’amuse durant le Jour de l’an !

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *