Méditer, un moment slow rien qu’à soi…

Classé dans : BIEN-ÊTRE | 0

Et si vous vous accordiez quelques minutes en tête à tête avec vous-même ? Une pause slow pour méditer et écouter attentivement votre souffle…

Les bienfaits de la méditation de pleine conscience sont nombreux. La pratiquer c’est entre autres apprendre à mieux gérer son stress.

En pratique

Dans le calme, on s’installe au sol ou sur un fauteuil. On peut simplement se mettre en tailleur. On ajuste bien sa posture de sorte d’avoir le dos bien droit, comme si on étirait un fil au-dessus de sa tête.

On ferme les yeux et on médite pendant environ 10 minutes. Le temps idéal pour intégrer facilement la méditation dans son quotidien. Ce temps de méditation peut devenir une habitude – méditer 10 minutes au réveil, à la pause-déjeuner, en fin de journée… – et se prolonger à souhait.

On commence par se concentrer sur sa posture, digne et tonique.

On porte son attention sur sa respiration. Inspiration… Expiration… Sans chercher à modifier son souffle, on repère son rythme, son amplitude… On sent l’air entrer dans ses narines, passer dans sa gorge…

On écoute son monde intérieur : qu’est-ce que se passe en moi à cet instant ? Par exemple quelle(s) sensation(s) est-ce que je perçois dans mes mains… De la chaleur, du froid, des fourmillements… Comment est-ce que je ressens mon visage… Plutôt crispé ou détendu…

mediter-meditation-automneDes idées parasites surviennent sans doute et nous emportent ailleurs. Ce n’est pas un problème. C’est en prenant conscience que l’on n’est plus présent(e) à son souffle, à ses sensations, que l’on a l’occasion de se recentrer.

Tout en étant relié à son corps, on reste à l’écoute des sons extérieurs. On ne se coupe pas de son environnement direct, bien au contraire. On s’ancre ainsi dans l’instant présent, connecté à son monde intérieur et au monde extérieur.

5 clés pour méditer au quotidien :

– Pour être régulier/ère dans sa pratique, se réserver quotidiennement le même créneau horaire.
– Respecter les 10 minutes qu’on s’accorde (ne pas chercher à réduire son temps de méditation).
– Ecouter sa respiration.
– S’asseoir dans le calme.
– Accueillir ses pensées parasites.

Laissez un commentaire