Cours de sophro’ n°5 : un conte pour croire en soi

Classé dans : BIEN-ÊTRE | 0

Dans ce cours de sophro’, on fait l’expérience d’écouter un conte inspirant tout en se relaxant.

La sophrologie utilise parfois des contes pour illustrer certaines notions. L’idée n’est pas d’intellectualiser l’histoire pendant qu’elle est racontée en essayant d’en tirer une morale, mais bien d’accueillir le conte sans jugement, juste en l’écoutant, en le ressentant. Les contes permettent souvent d’éveiller un regard nouveau sur un sujet, de l’approcher différemment. L’allégorie de la grenouille en est l’illustration. On peut associer à ce conte la notion de confiance en soi, de persévérance, de force mentale…

Indications de pratique :
– Veillez à mettre votre portable en silencieux et créez-vous une atmosphère propice à la détente.
– La sophronisation de base (1ère étape) est une entrée dans la relaxation. Il est essentiel de ne pas la négliger et de se concentrer sur la détente physique et mentale en même temps que sur ses sensations. Pour rappel : une sensation peut être liée à la température (sensation de chaleur ou de froid), au poids (sensation de lourdeur ou de légèreté), à la contraction musculaire (sensation de détente ou de tension), à la densité (sensation de plein ou de vide) ou encore se manifester sous forme de fourmillements, de picotements et autres.

l

En version audio, c’est plus simple et c’est gratuit !

 

l
Le cours
(version texte)

Je me réserve un moment de calme et je m’allonge sur le dos sur un canapé ou un tapis, en me couvrant peut-être d’un plaid. Je prends le temps de bien ajuster ma posture et je ferme les yeux. Je me recentre en me reliant à mon souffle. Inspiration… Expiration…

(Première étape : une sophronisation de base invitant à prendre conscience de son corps et de ses sensations)
Je commence par détendre progressivement mon corps de la tête aux pieds.
Sur 2 respirations, je relâche ma tête, je décontracte les petits muscles de mon visage, ma mâchoire (1er système). Je repère les sensations au niveau de cette zone.
Sur 2 respirations, je détends ma nuque, mon cou, j’abaisse mes épaules, je laisse aller mes bras à leur propre poids (2ème système). Je repère les sensations au niveau de cette zone.
Sur 2 respirations, j’amène la détente au niveau de mon thorax, de ma région dorsale (3ème système). Je repère les sensations au niveau de cette zone.
Sur 2 respirations,  je relâche mon ventre, ma région lombaire (4ème système). Je repère les sensations au niveau de cette zone.
Sur 2 respirations, je détends mon bassin, mes jambes, mes pieds (5ème système). Je repère les sensations au niveau de cette zone.
Mon corps à présent bien relâché. Je prends une petite minute pour me mettre à son écoute.

Les personnes qui ont lu cet article se sont aussi intéressées à :  Slow day, savourer chaque jour

A présent je vais accueillir la lecture d’un conte intitulé “L’allégorie de la grenouille”.

(Conte)
Il était une fois une course… de grenouilles.
L’objectif était d’arriver en haut d’une grande tour.
Beaucoup de gens se rassemblèrent pour les voir et les soutenir.
Et la course commença.
En fait, les gens croyaient qu’il était impossible que les grenouilles atteignent la cime, et tous les commentaires que l’on entendit furent de ce genre : “Quelle peine ! Elles n’y arriveront jamais !”
Et les grenouilles commencèrent à se résigner, sauf une qui gardait la même ardeur.
Les gens continuaient : “Quelle peine ! Elles n’y arriveront jamais !”
Et les unes après les autres, les grenouilles s’avouaient vaincues, sauf une, toujours la même qui insistait.
A la fin, toutes se désistèrent, sauf cette grenouille qui, seule, avec un énorme effort, rejoignit la cime.
Les autres voulurent savoir comment elle avait fait.
L’une d’entre elles s’approcha pour lui demander comment elle avait pu terminer l’épreuve. L’autre la regarda sans la comprendre… Elle était sourde !

(Désophronisation)
Je prends bien le temps d’intégrer l’expérience de ce conte.
Puis quand je le souhaite, à mon rythme, je commence à m’étirer peut-être à bailler. Je me resitue dans la pièce dans laquelle je me trouve. Et tranquillement je rouvre les yeux.

Les cours de sophro’ proposés sur laslowlife.fr invitent à découvrir la sophrologie. Pour approfondir la pratique, n’hésitez pas à vous inscrire à des cours individuels ou en groupe animés par un sophrologue.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *