4 inspirations pour gérer le flot de ses pensées

Classé dans : BIEN-ÊTRE | 0

Il n’est pas rare de prendre conscience que l’on a du mal à calmer le bouillonnement de ses pensées. C’est d’ailleurs une question qui m’est régulièrement posée : comment gérer le flot de mes pensées ? Pour apaiser votre mental et gagner en sérénité, découvrez 4 inspirations pour y voir plus clair !

Noter pour se libérer l’esprit

Prenez l’habitude d’écrire vos tâches quotidiennes et de réaliser des to do list réalistes qui à la fois vous allègeront l’esprit et joueront un rôle positif en matière d’efficacité. Mais les bienfaits de l’écriture sont beaucoup plus larges. C’est d’ailleurs un outil utilisé dans des démarches thérapeutiques. Pourquoi ne pas noter quelques mots sur un carnet le soir avant d’aller vous coucher ? Vous pouvez notamment tenir un carnet de gratitude en écrivant ce pour quoi vous êtes reconnaissant(e) de la journée qui vient de s’écouler.

Méditer régulièrement

La pratique de la méditation est un rituel tout trouvé pour mieux appréhender le bouillonnement de vos pensées. Si nous transformons notre façon de percevoir les choses, nous transformons la qualité de notre vie. Et ce changement résulte d’un entraînement de l’esprit que l’on appelle « méditation », écrit Matthieu Ricard dans son livre L’art de la méditation. Et si vous vous offriez 10 minutes de méditation de pleine conscience quotidienne ? Car entraîner son esprit invite à l’apaiser, à le clarifier, à le libérer de certaines souffrances et confusions.

Observer ses pensées

C’est d’ailleurs en partie ce à quoi invite la méditation. Observer sa respiration, ses sensations, ses émotions et aussi ses pensées. Dès que l’on se rend compte que l’on est monopolisé par ses pensées, l’idée est d’en prendre simplement conscience, de les accepter sans les juger ni les analyser, et de revenir à son objet de concentration par exemple à sa respiration, autant de fois que nécessaire. Et chose importante : se dire que c’est tout à fait normal d’être plus ou moins régulièrement accaparé par ses pensées et juste de raccompagner son attention sur l’instant présent.

Les personnes qui ont lu cet article se sont aussi intéressées à :  5 conseils pour sortir de sa zone de confort

Une diète d’informations

Un dernier conseil pour mieux gérer les pensées anxiogènes. Régulièrement, baisser le son de la radio au moment des pubs et des flash infos, masquer les actualités sur sa page de moteur de recherche internet, ne pas allumer la télé au moment du journal. Autant de pistes pour faire une diète des médias qui nous offrent souvent un lot d’informations anxiogènes pas toujours évidentes à gérer.

Et vous, quelles sont vos astuces pour gérer le flot de vos pensées ?

Cet article est aussi disponible en vidéo :

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 20
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *